REVIEWS

Isabel Villanueva (1988) est l’une des meilleures altistes de la nouvelle génération ; elle a été distinguée à ce titre par le Prix National Espagnol de la Musique Classique 2015 décerné par la Radio-Télévision Espagnole (Premio Ojo Crítico). Elle est particulièrement appréciée pour son expressivité et sa sensibilité, ainsi que pour la passion avec laquelle elle s’engage pour la promotion de l’alto comme un instrument doté d’une voix spécifique.

 

Isabel Villanueva a été invitée comme soliste par des orchestres tels que l’Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision Espagnole, les Solistes de Moscou, l’Orchestre Symphonique d’Estonie, l’Orchestre Symphonique d’Etat Novaya Rossiya, Orchestre Philharmonique Libanaise, Philharmonique de Málaga, l’Orchestre Symphonique de Castille et León ou la Glasperlenspiel Sinfonietta de Tallinn ; elle aime défendre le répertoire de l'alto concertant, de la musique baroque aux créations contemporaines dirigés par maestros tels que Andres Mustonen ou Michel Plasson, avec qu'elle a jouée cette saison 16/17 le Concerto pour alto de William Walton avec l'Orchetsra Radio Television Espagnole.

 

En tant que soliste et récital, Isabel Villanueva s’est produite dans salles et festivals internationaux comme la Grande Salle de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, Palau de la Música à Barcelone, l’Estonia Concert Hall à Tallinn, Auditorium Nationale de Madrid, Festival de Santander, Bath Music Festival, Festival LegeArtis en Autriche, Festival Pablo Casals à Prades, Schubertiade RTS, MustonenFest à Tallinn, Philharmonie Slovène, l’Assembly Hall de Beirut, Royal Court Theatre à Copenhagen, la Salle Roudaki à Téhéran ou le Wigmore Hall de Londres.

 

Villanueva porte un grand intérêt au développement de la musique pour alto. Elle a créé de nombreuses œuvres et collaboré avec des compositeurs, entre autres, elle a créé le concerto pour alto de José Zárate à l’Auditorium de Saragosse (2010), a été invitée à jouer dans la Grande Salle de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg le concerto pour deux altos "Two Paths" de Sofia Gubaidulina à l’occasion de quatre-vingtième anniversaire de la compositrice (2012), "Neharót, Neharót" de Betty Olivero pour alto et orchestre pour la clôture du MustonenFest dans le Estonian Concert Hall (2014), elle a créé "Blanca Luz de Azahar" pour alto et piano de Mauricio Sotelo à l'Auditorio Nacional de Madrid en récital dans le prestigieux cicle 'Liceo de Cámara' du CNDM (2016), et récement, elle à crée le Concerto pour alto et orquestre 'Lost in this World' de Houtaf Khoury avec l'Orquestre Philharmonique Libanaise à Beyrouth (2017).

 

Isabel Villanueva a reçu de nombreux prix et distinctions en concours internationaux d'alto, notamment du Concours Mravinsky de Saint-Pétersbourg, Concours Beethoven de la République Tchèque, Concours Youri Bashmet à Moscou, et en 2014 elle a reçu le "Prix Albert Lullin" de la Ville de Genève ; en 2015, elle a été nommée "ambassadrice du talent espagnol" sous le sigle Marca España et "ambassadrice culturelle" de la Fondation Prim’Enfance de Genève.

 

En 2016-2017 elle se produira en soliste en Espagne, Andorre, France, Suisse, Danemark, Allemagne, Liban; notamment avec l'Orchestre Symphonique de la Radio et Télévision Espagnole dirigé par Michel Plasson (Walton), l’Orquestra Nacional d’Andorra (Hoffmeister et Rolla), Orchestre Philharmonique du Liban (création du concerto no.3 de Houtaf Khoury), la Bande Municipale de Barcelone (Frank Martin), en récital alto et piano dans la prestigieuse saison de l’Auditorium National de Musique de Madrid, Festival Musika-Musica de Bilbao, Schubertiada de Vilabertrán, Lavaux Classic, JazzFest de Rottweil, et en musique de chambre avec le Quatuor Prazak et Daniel Schnyder, entre autres projets. En 2017 sortirá un CD avec le Concerto pour alto de José Zárate avec l'Orchestre de Extremadura pour Sony Classical et aussi son premier projet d'alto et piano avec le pianiste François Dumont.

 

Isabel a étudié avec I.Sulyga, Y.Bashmet, L.Power, M.da Silva et N.Imai ; elle est diplômée du Royal College of Music de Londres, l’Académie Chigiana de Sienne et de la Haute Ecole de Musique de Genève.

 

Elle joue un alto d’Enrico Catenar (Turin, 1670).

 

 

 

"Isabel Villanueva aime prendre des risques" 

 

The Strad 

“Elle a été élue pour sa compétence technique et son expressivité qu'elle met au service d'un instrument aussi difficile que peu mis en valeur: l'alto. Pour sa haute capacité pour mettre en lumière un répertoire méconnu mais digne de plus d'intérêt, en accordant une importance spéciale aux œuvres de compositeurs actuels, tant espagnols qu'étrangers” 

 

Jury du Prix de la Radio Nationale Espagnole 

"Isabel fait preuve d’une musicalité hors pair, grâce à une technique admirable et à un phrasé proche du bel canto" 

 

Diario de Menorca 

"Voici une artiste qui non seulement joue à un très haut niveau, avec une maîtrise technique totale et une maturité et une intelligence impressionantes, mais qui prend aussi le risque de jouer merveilleusement!"

 

Richard Young, Vermeer Quartet 

"Je viens d’écouter votre merveilleuse interprétation de ma pièce Neharot Neharot et j’étais très émues et stupéfaites par votre manière incroyablement belle de jouer.Vous avez prié en jouant, comme je prie dans mes compositions. Je vous en remercie sincèrement. Je suis très touchée". 

 

Betty Olivero, compositrice